« Vikings » vs Histoire réelle : Où la série prend-elle des libertés ?

Depuis la première diffusion de "Vikings" en 2013, le monde est tombé amoureux de la saga épique des guerriers nordiques, de leur culture et de leurs exploits. Mais combien de l’histoire racontée dans la série est basée sur la réalité historique, et où la série prend-elle des libertés artistiques ? Dans cet article, nous examinerons de plus près ce qui est vrai, ce qui est exagéré et ce qui est purement fictif dans cette série populaire.

Les personnages principaux : Ragnar, Lagertha, Bjorn et les autres

Les personnages de "Vikings" sont sans aucun doute l’un des aspects les plus fascinants de la série. Toutefois, bien que certains soient basés sur des figures historiques, leur représentation s’écarte parfois de la réalité historique.

A lire aussi : Analyse du développement des personnages dans « Friends » : Qui évolue le plus ?

Selon les sagas scandinaves, Ragnar Lothbrok était un roi légendaire et un héros viking. Cependant, son existence réelle reste un sujet de débat parmi les historiens. De plus, dans la série, Ragnar n’est pas un roi au début, mais un simple fermier qui devient roi. Ce parcours, bien que dramatique pour la série, est probablement une invention des scénaristes.

Lagertha, la première femme de Ragnar dans la série, est basée sur une figure légendaire de la même époque. Cependant, son rôle en tant que guerrière et reine est probablement exagéré. La plupart des femmes vikings n’avaient pas un statut aussi élevé, bien qu’elles aient joué un rôle important dans la société.

A voir aussi : « The Mandalorian » : Comment la série s’intègre-t-elle dans l’univers Star Wars ?

Bjorn Ironside, le fils de Ragnar et de Lagertha, est un autre personnage basé sur la légende. Il est réputé avoir régné en Suède au IXe siècle. Cependant, son association avec Ragnar et Lagertha est probablement une invention de la série.

L’attaque de Paris et l’exploration de l’Angleterre

L’un des arcs narratifs clés de la série "Vikings" est l’attaque de Paris par Ragnar et ses guerriers. C’est en effet un événement historique, qui a eu lieu en 845 et a été mené par un chef viking nommé Ragnar. Cependant, il n’est pas certain qu’il s’agisse du même Ragnar que celui des sagas.

De même, le personnage de Rollo est basé sur un véritable chef viking qui a envahi la France et est devenu le premier duc de Normandie. Cependant, il n’a aucun lien familial prouvé avec Ragnar dans les récits historiques.

La série met également en scène les voyages des Vikings en Angleterre. Bien qu’il soit vrai qu’ils ont commencé à attaquer l’Angleterre à la fin du VIIIe siècle, il est improbable qu’un seul groupe, mené par Ragnar, ait été responsable de tous ces raids, comme le suggère la série.

La spiritualité et les personnages religieux

La spiritualité joue un rôle central dans "Vikings", avec des personnages comme Athelstan, un moine chrétien capturé par Ragnar, et Aslaug, la seconde femme de Ragnar, qui est présentée comme ayant des dons de voyance. Cependant, ces représentations prennent également certaines libertés avec la réalité historique.

Si Athelstan est un personnage fictif, l’interaction entre les Vikings et le christianisme est authentique. Les Vikings ont eu des contacts avec le christianisme à travers leurs raids et leurs commerce. Cependant, l’idée qu’un moine chrétien devienne proche du roi viking Ragnar est une invention de la série.

La série présente également Aslaug comme une völva, une sorte de prophétesse dans la culture viking. Bien que ces figures aient existé, il est peu probable qu’une reine ait occupé ce rôle.

Les enfants de Ragnar

L’un des points de l’intrigue de "Vikings" est la succession de Ragnar par ses fils. Cependant, bien que tous les fils de Ragnar présentés dans la série soient basés sur des figures historiques, leurs relations familiales et leurs histoires personnelles ont été largement modifiées pour les besoins de la série.

Par exemple, Ivar the Boneless est dépeint comme un fils cruel et impitoyable de Ragnar, bien que dans les sagas, il soit décrit comme un guerrier et un chef compétent. De plus, il n’y a aucune preuve historique pour soutenir l’idée qu’Ivar était physiquement handicapé, comme le montre la série.

En conclusion, bien que "Vikings" se base sur des personnages et des événements historiques pour construire son histoire, elle prend de nombreuses libertés avec la réalité historique pour raconter une histoire captivante. Que vous soyez un amateur d’histoire ou un fan de drames épiques, il est important de garder à l’esprit que "Vikings" est avant tout une œuvre de fiction, inspirée par, mais pas une représentation fidèle de, l’histoire viking.

La représentation des rois et des adversaires de Ragnar

Dans "Vikings", Ragnar Lothbrok se confronte à différents rois et adversaires, dont certains sont des figures historiques. Toutefois, la représentation de ces derniers dans la série est assez libre et se démarque parfois de l’histoire réelle.

Parmi ces rois, le roi Horik est présenté comme l’antagoniste de Ragnar lors de la première saison. Bien que le roi Horik ait effectivement existé et qu’il ait régné sur le Danemark au IXe siècle, il n’est pas certain qu’il ait eu des conflits avec un personnage comme Ragnar Lothbrok, dont l’existence historique demeure incertaine.

De même, le roi Aelle de Northumbrie est introduit comme un principal ennemi des Vikings dès la deuxième saison. En réalité, il y avait bien un roi Aelle en Northumbrie au IXe siècle, et il a effectivement combattu contre des envahisseurs vikings. Néanmoins, la série le représente comme un personnage plus maléfique et cruel qu’il ne l’était probablement.

Enfin, le roi Ecbert de Wessex est un personnage central de la troisième et quatrième saison. Comme le roi Aelle, Ecbert a réellement existé et a régné en Angleterre pendant l’âge viking. Toutefois, son interaction avec Ragnar et ses fils est une pure invention de la série.

L’exploration de l’Amérique du Nord et l’introduction de Leif Erikson

L’une des plus grandes surprises de la série est l’introduction de l’exploration de l’Amérique du Nord par les Vikings, un fait historique avéré qui intervient au cours de la quatrième saison. Cependant, la façon dont cela est présenté dans la série est quelque peu imaginative.

Dans la série, c’est Bjorn Ironside, le fils de Ragnar, qui mène l’exploration de l’Amérique du Nord. Cependant, selon les sagas nordiques, l’explorateur viking Leif Erikson est généralement crédité de cette découverte, bien des siècles après la mort supposée de Ragnar Lodbrok et de ses fils.

La série "Vikings" se termine par l’annonce d’une nouvelle série spin-off intitulée "Vikings: Valhalla". Cette série, également créée par Michael Hirst, est censée se dérouler un siècle après les événements de la série originale et devrait donc inclure des personnages comme Leif Erikson. Cependant, il est important de rappeler que malgré la référence à des événements et des personnages historiques, "Vikings: Valhalla", tout comme "Vikings", est avant tout une œuvre de fiction.

Conclusion

En définitive, "Vikings" est une série télévisée qui, bien que basée sur des figures et des événements historiques, prend de nombreuses libertés pour raconter une histoire captivante et dramatique. De la représentation de Ragnar Lothbrok et de ses fils, en passant par le rôle des rois et adversaires, jusqu’à l’exploration de l’Amérique du Nord, la série s’écarte souvent de la réalité historique. Même si le créateur Michael Hirst a réussi à construire une saga épique riche en détails, il est essentiel de considérer "Vikings" comme une interprétation artistique, plutôt que comme une reproduction fidèle de l’histoire viking. Pour les passionnés d’histoire, la série peut être un point de départ pour approfondir les faits historiques et découvrir la véritable histoire des Vikings. Pour les fans de drames épiques, "Vikings" offre une aventure passionnante, bien qu’elle soit plus mythique que historiquement précise.